Conflits militaires du Proche et du Moyen-Orient


LIENS:



La guerre est chose commune dans cette région du monde. En fait l'état de guerre est presque la règle et la paix l'exception. Cette situation trouve son origine dans un large éventail de causes : sociétés patriarcales et peu éduquées, survalorisation culturelle des attitudes viriles et du recours à la violence comme mode de résolution des problèmes, faible influence politique et sociale de la partie féminine de la société, prédominance culturelle des doctrines religieuses de type sémitique, absence de culture du plaisir, manne pétrolière ou aide étrangère permettant d'acquérir de façon indolore (sans impôts) les armements les plus coûteux,  large présence d'idéologies impérialistes, considérable expansion démographique, absence de culture démocratique, longue tradition de violence politique, démagogie, folie progressive commune à toute dictature prolongée, utilisation de la guerre comme méthode de propagande politique interne et externe, haines confessionnelles et raciales variéesÖ
Cette rubrique ne traite pas particulièrement de ces questions. Elles sont abordées dans les autres parties de ce site. Les livres dont le contenu sera commenté ici traitent de la guerre elle-même, de son déroulement, de son enjeu, des tactiques et des matériels utilisée.
(M. X. Villan)







1)  Les aventures et tribulations d'une espionne du Mossad israélien au Liban, en Syrie, en Libye, en Iran...:  "Je devais aussi tuer"  de Nima Zamar.

2)  "La guerre  des six jours, la victoire empoisonnée" de Pierre Hazan. L'aspect diplomatique et politique du conflit.

3)  "Les murailles d'Israël" de Jean Larteguy. Un compte-rendu "à chaud" des combats de juin 1967, accompagné d'une histoire militaire de l'Etat d'Israël et de nombreux interview de très acides généraux israéliens.

4) "Israël, la mort en face" de J. Derogy et J.N. Gurgand. Un bon récit humain, politique et militaire de la guerre israélo-arabe de 1973, guerre du Kippour, ou guerre de Ramadan. Vu essentiellement du côté israélien.

5)  La guerre Iran-Irak vue par un jeune basidji: "Je n'ai plus de larmes pour pleurer". Un récit terrifiant de brutalité, de fanatisme et d'inhumanité.

6)  Une histoire de la première guerre israélo-arabe, celle de 1948-1949: "LA GUERRE DE PALESTINE 1948, derrière le mythe" de Eugene L. Rogan et Avi Shlaïm.

7) "Les Martyrs d'Al-Qaïda" ou les biographies apologétiques de quelques combattants du jihad tombés au combat contre les Américains, les Irakiens gouvernementaux ou les policiers de Saddam Hussein en Irak.

8) "Bagdad, journal d'un reporter" de Patrick Fort.  Ambiance de guerre civile, road side bomb et humour carnassier. L'Irak de 2006.

10) Syrie 1941: le dernier affrontement colonial franco-anglais.




www.islam-bibliographie.info     copyright     2007