Hrant Dink

"Etre Arménien en Turquie"
Hrant Dink
Ed. Fradet
2007


Hrant Dink est un journaliste turc, d'origine arménienne. C'est l'un des survivants de la grande nation arménienne encore présent sur son territoire originel, en Anatolie. Le reste de la nation arménienne est soit dispersée de par le monde, soit habite la république d'Arménie, crée par les Soviets à partir des territoires arméniens de l'ancien empire des tsars. Nous connaissons tous la tragique histoire de l'Arménie, occupée et soumise par les Turcs dès le 11e siècle, puis embarquée dans l'aventure cahotante de l'empire ottoman, aventure qui finira tragiquement pour les Turcs comme pour les Arméniens. Nous connaissons aussi les revendications arméniennes concernant la reconnaissance du génocide qui les frappa de 1915 à 1918. De même que les actions armées de l'ASALA, qui pratiqua, pour les mêmes raisons, le terrorisme contre les autorités de la nouvelle république de Turquie. Le désir de revanche de la diaspora arménienne contre tout ce qui est  turc est donc grand et, de mon point de vue, souvent justifié. Mais l'opinion d'une diaspora n'est que l'opinion d'une diaspora, c'est-à-dire l'avis de gens éloignés de toute cohabitation réelle avec l'objet de leur répulsion. Hrant Dink était un Arménien qui cohabitait avec les Turcs. Qui était citoyen de la république de Turquie fondée par Mustapha Kemal. Qui fit son service militaire dans l'armée turque et qui se désespéra que sa nature d'Arménien l'empêche de passer officier…
Hrant Dink était un Arménien qui passa sa vie entière le nez sur le problème majeur de l'Arménie depuis 1000 ans: les Turcs. Et son avis était que les Turcs et les Arméniens devaient cohabiter pacifiquement, reconnaître leurs fautes et s'entre-aider. Hrant Dink fut assassiné le 19 janvier 2007 à Istanbul. Probablement par un extrémiste nationaliste turc.                    
 M.X.Villan          1.4.2008




























Page 21: Différence entre les Juifs et les Arméniens.


Page 29: Arméniens vivant en diaspora et Arméniens vivant avec les Turcs.


Page 35: Grec turc, Turc turc, Turc allemand...


Page 48: Où les Kurdes subissent aux XXe et XXIe siècles les mêmes procédés que les Arméniens au XIXe.


Page 75: Sur le zèle de certains religieux.


Page 80: Les clauses du traité de Lausanne non-appliquées; sourde persécution des minorités en Turquie.


Page 101: La fille adoptive de Mustapha Kemal serait une orpheline arménienne.
 


Page 106: Campagne agressive contre Hrant Dink.


Page 109: Surprise, Hrant Dink est condamné par la justice turque.


Page 115: Etre arménien...et aimer sa Turquie natale...

copyright     www.islam-bibliographie.info     2008