Au coeur de la propagande terroriste



"Les Martyrs d'al Qaïda,
au coeur de la propagande terroriste"
Mathieu Guidère
Editions du Temps         2006         Nantes

LIENS:








Toute organisation célèbre ses héros. Et les organisations engagées dans des opérations armées célèbrent  leurs héros morts, tombés au combat, ou entre les mains de leurs ennemis. Al-Qaïda ne fait pas exception. Et quitte a célébrer un homme, autant que la conduite personnelle de ce héros soit en tous  points conforme aux canons de l'organisation auquel il appartient et au profit de laquelle il a sacrifié sa vie. L'Eglise catholique a ses saints, dont elle offre les vies et les morts en exemple à ses fidèles. De même que leurs miracles et autres démonstrations de sainteté. Al-Qaïda aussi; mais ces miracles sont peu plus sanglants...
Les organisations salafistes armées, comme Al-Quaïda, engagées dans un jihad de même nature, tirent la justification de leurs actes violents de l'exemple de celui qu'elles considèrent comme le modèle universel: Mahomet, le prophète de l'islam. Elles alignent tous les arguments nécessaires afin de convaincre les hésitants parmi les musulmans traditionnels. Cette aptitude à se servir des fondements de l'islam est l'une des grandes forces de ces organisations.
On trouvera l'essentiel de ces fondements scripturaires de l'islam violent dans l'ouvrage décrit par le lien suivant: "Pourquoi Daech nous tue
Les origines de la violence en islam, dans le Coran, les hadiths et la biographie du Prophète"
Otillio Klass-Amann
A-Eurysthée
2016
Bernard Antoine Rouffaer

Page 22:

Page 32:
l

Page 53; Hadj Moubarak l'Irakien:

Abou Hamza:

Page 65; Sayf al-Oumma le Saoudien:

Page 80; Abou Omar l'Egyptien:

Page 82; idem; Afghan contre Arabes:

Page 107:

Page  119; Abou-Basir:

Page 125:

Page 129:

Abou Hamza le Syrien:

Le même Abou Hamza, emprisonné par la police syrienne. Il découvre le sort de certains des islamistes capturés au moment de l'insurrection islamiste de 1982:

Page 137; Abou Hamza:

Page 142; Mujahidin contre police de Saddam Hussein:

Page 146:

Page 156:

Page 158:

Page 161; Abou Hammam:

Page 165; Abou al-Bara:

Page 172; Abou al-Walid:

Page 175; Abou Yahya le Suédois:

Page 191; suicide:

Page 209; financement.

Page 214:

Page 220:

copyright     www.islam-bibliographie.info      2007